Retour

Plage urbaine et patinoire

Aujourd’hui, Lodz est devenue une ville créative. Une ville de festivals. Un lieu qui respire l’art.

La rue Piotrkowska

La cité polonaise occupe une position
centrale, au carrefour de deux axes routiers principaux. Ainsi, où que vous rouliez
sur les routes polonaises, elles vous mèneront tôt ou tard dans cette ville
d’art. Et plus précisément dans la rue Piotrkowska,
la plus longue rue piétonne de Pologne Symbole de la ville, elle s’étend sur
quatre kilomètres et accueille une succession de restaurants, de bars, de cafés
et de clubs de musique. Ils alternent avec de somptueux palais, des immeubles
remarquablement décorés, d’anciennes usines, des églises et des monuments.

Festivals de rue

Avec des festivals tels que Light Move et
le festival de street art et de magie,
la rue piétonne de Piotrkowska fait vibrer Lodz tout au long de l’année. À
quelques pas de là, sur le site de l’ancienne usine Izrael Poznański, se trouve
un des plus grands complexes commerciaux et de loisirs de Pologne : Manufaktura. Cet espace post-industriel abrite
plus de 300 magasins, des restaurants, trois musées, un bowling, un mur
d’escalade, un cinéma en 3D et un hôtel. Mais le cœur battant de Manufaktura
est sa place du marché, qui se transforme en une plage urbaine l’été, et en une
patinoire l’hiver.

Centre commercial Manufaktura

Palais du textile

Le Musée de la ville de Lodz
figure parmi les attractions incontournables les plus intéressantes. Il est
implanté dans l’ancienne résidence d’Izrael Poznański, l’éclectique palais d’un
des plus riches industriels du XIXe siècle. L’édifice est
également appelé le « Louvre polonais ». En ces lieux, le passé
industriel de la ville reprend vie et vous pourrez y admirer les intérieurs les
plus époustouflants du palais.

Le Palais Izrael Poznański

À Lodz, la culture est étroitement liée à l’ancienne industrie textile.
Et il n’en est pas autrement dans le plus grand complexe industriel historique
de la ville. Księży Młyn,
le « moulin du pasteur », était la propriété de Karol Scheibler, le
plus riche industriel de Lodz. Au XIXe siècle, le site était
comme une ville dans la ville, composée de bâtiments industriels, mais aussi
d’une énorme filature de coton, d’entrepôts, d’habitations pour les ouvriers,
d’une école et d’une caserne de pompiers. 

Aujourd’hui, Księży Młyn attire de nombreux touristes, photographes et
artistes. Les bâtiments mènent une seconde vie en tant que lieux de
manifestations culturelles, de festivals et de défilés de mode.

Księży Młyn

Lire tout le reportage