Playa Frontón

En partant de la ville de Samaná, il faut rouler une heure environ pour se rendre dans les villes côtières de Las Galeras et Playa Rincón.

Playa Rincón © Dominican Republic Ministry of Tourism Playa Rincón

De là, nous prenons un bateau pour aller à la plage Playa Frontón, qui n'est pas accessible en voiture. Notre skipper s’appelle Carlos, un jeune homme à la coupe rasta. Son bateau à moteur compte huit places. Carlos navigue sans difficulté entre les rochers. En pleine mer, il surfe sur et au-dessus des vagues. D’ailleurs, le nez du bateau pointe toujours à un mètre au-dessus de l'eau, puis repique vers le bas. Il vaut mieux bien s’accrocher. À l'arrière, Carlos se tient debout pour tenir la barre. Il a le pied marin, c’est le moins que l’on puisse dire.

 

Nous arrivons à la plage Playa Frontón, loin du monde civilisé. Ici vous n'entendez que des oiseaux et le bruissement de la mer. Pendant que nous nageons et prenons des bains de soleil, Carlos disparait. Après une heure, il revient avec des noix de coco fraîchement cueillies. Il les perce au moyen d’un long couteau. Dans la petite ouverture, il presse un citron vert puis rajoute une pointe de rhum directement dans le lait de coco. Nous avalons la boisson divine à même la noix de coco.

 

De retour à Playa Rincón, dans le monde civilisé. Pour preuve : un hameau habité qui nous propose du poisson grillé au Bar Minin. Le mérou est le poisson le plus savoureux, mais le carite et le chillo sont tout aussi appétissants.

© Dominican Republic Ministry of Tourism