Retour

Prague : Letná, un quartier si tranquille…

S’il n’est pas « branché », ce secteur arboré et peu touristique domine de façon exquise la capitale. Balade panoramique, pavillons « archi », Métronome… la découverte conduit jusqu’au plus vieux manège de la ville et au musée de l’Agriculture, avec son toit-terrasse-expo inédit. On ne peut pas dire que Letná soit un quartier survolté.

C’est plutôt un secteur romantique, où il fait bon flâner lorsque l’air est limpide et la végétation épanouie. Le plaisir est grand de grimper sur cette colline, perchée au dessus de la Vltava. Elle aligne des hectomètres de marche sur des allées ombragées, au milieu des joggeurs et des familles en balade. Pour aller à Letná depuis le château de Prague, il faut rejoindre l’Orangerie et le belvédère de la Reine Anne. Puis le dépasser, via les jardins Chotkovy, avant d’enjamber la passerelle sur l’avenue Chotkova. Depuis le centre-ville, les tramways 15 ou 17 y mènent aussi. La Vlatva traversée, il suffit de descendre à l’arrêt Čechův most (pont Čech), puis de grimper les marches, en face, pour retrouver le cœur du parc.

Vue sur les ponts de Prague du parc de Letna

Dominer la ville…

En arrivant du château, un calme relatif succède au barnum touristique. Grands espaces, pelouses arborées, allées tranquilles… chacun peut se mouvoir à sa guise. La première surprise est de se sentir si proche de la vieille ville. Par delà la rivière, la vue est splendide sur les toits des édifices baroques, les ponts… Des éléments architecturaux agrémentent la traversée. Le premier est le beau pavillon Hanavský. Bâti pour l’Exposition nationale de 1891, de style néo-baroque et Art nouveau, sa charpente en fonte, ses éléments en fer, verre et béton, sont remarquables. Après l’exposition, il fut démonté et replacé ici. Transformé en restaurant chic, il domine toute la ville. Plus loin, apparait une construction design : le Métronome. Pour les Praguois, ce monument évoquant la fuite du temps est le symbole du parc. Depuis 1991, il a pris place sur le piédestal où se dressait auparavant une statue de Staline. Haut d’une vingtaine de mètres, il est entouré d’une esplanade prisée des skateurs et des rollers.

MUSEE NATIONAL DE L’AGRICULTURE Philippe Bourget

Le meilleur beer garden de Prague

Des terrains de tennis confirment la vocation récréative du parc. Juste derrière, se dresse le Generali Arena, le stade de football du Sparta de Prague. Plus loin, un carrefour d’allées signe l’arrivée devant un palais néo-Renaissance, Letenský zámeček. Transmué en restaurant Premium, c’était jadis le lieu d’arrivée d’un funiculaire. Sa terrasse est devancée par une immense esplanade ombragée, dressée de tables en bois. On ne connait pas de meilleur beer garden à Prague pour se détendre ou pique-niquer quand il fait chaud !
L’immense bande de verdure touche à sa fin. Quelques pas encore et l’on tombe sur « L’Expo 58 », une partie du pavillon tchèque présentée lors de l’Expo Universelle de Bruxelles, en 1958. Longtemps restaurant, la bâtisse en demi cercle à façade de verre abrite une entreprise. A la lisière du parc, sur la rue Kostelní, trois lieux complètent la visite. Le premier est le carrousel. Ce manège serait le plus vieux d’Europe ! Restauré, il dispose d’une quinzaine de chevaux en bois datant de la fin du 19ème s. Juste en face, se trouvent deux musées jumeaux, de style fonctionnaliste. A droite : le musée national des Techniques, consacré au savoir-faire scientifique et industriel tchèque. A gauche : le musée national de l’Agriculture. Interactif et plutôt moderne, il est doté d’un toit-terrasse accueillant une exposition permanente. Elle offre, une dernière fois, un panorama quasi complet sur la ville.

MUSEE NATIONAL DE L’AGRICULTURE Philippe Bourget

Lire tout le reportage