Retour

Prague : quartier Karlín, révolution impétueuse

Submergée de touristes à la belle saison, la vieille ville de Prague, merveille de Baroque, est saturée. Cap sur ce quartier adjacent au centre ancien, soumis aux colères de la Vlatva et qui opère sa mue sur fond de régénération sociale. Les historiens diront un jour ce que Prague doit aux inondations de la Vltava, en 2002.

En ravageant les soubassements du quartier de Karlín, elles ont provoqué un tremblement de terre urbain qui s’est doublé d’une révolution sociale. Les maisons ont été sapées dans leurs fondations, les habitants, délogés. La rénovation qui s’ensuivra bouleversera le quartier. Réhabilitations d’usines abandonnées, nouveaux immeubles design, lieux de vie partagés… des habitants en remplacent d’autres, avec la gentrification qui accompagne souvent ce genre d’initiatives.

Pour le trekkeur urbain fan de nouvelles tendances, c’est l’illustration parfaite d’une ville en mouvement. Témoin, la rue Pernerova, au pied de la colline de Vítkov. Le Forum Karlín, dessiné par l’architecte espagnol Ricardo Bofill, y accueille depuis 2014 une salle de musique de 3 000 places et des événements culturels. Il est aménagé dans une ancienne usine de chaudières à vapeur, fondée en 1908. A côté, un bâtiment annexe est devenu « Kotelna 55 ». Le site abrite des sociétés de services high tech et un café Lilly, déployé autour d’une antique cheminée en briques.

KOTELNA Philippe Bourget

Caserne Karlín, lieu de création artistique

Plus loin dans la rue, l’immeuble « Butterfly » (2017) et ses parois végétalisées forme une fourmilière business dont les salariés rejoignent à midi l’immense salle rustico-branchée de la brasserie Pivo Karlín. Tradi-design, le restaurant produit sa bière, comme le font la majorité des tavernes de Prague. La surprise la plus décalée se trouve à l’autre extrémité de la rue. Près du métro Florenc, l’immense Kaserna Karlín, ancien site militaire, a été transformée en espace de transitions urbaines.

KASERNA KARLIN Philippe Bourget

Dans un cadre très underground et « cultures alternatives », les bâtiments gris un peu glauques qui entourent la cour centrale ont été transformés en studios de création, ateliers d’artistes, salle de concert, café… Ce dernier est la véritable attraction du site. Car il a été aménagé dans… l’ancienne piscine des soldats de la caserne ! L’atmosphère est totalement décalée dans ce bar où l’on sirote sa boisson devant des murs en carreaux blancs de céramique, ou attablés devant le bassin de nage tapissé de mosaïques vintage…

KASERNA KARLIN Philippe Bourget

Tunnel « secret »…

Un dernier atout est à mettre au crédit de Karlín : son tunnel. Si métro et bus le relient facilement au cœur de la ville ancienne, une étonnante galerie souterraine le connecte au quartier voisin de Žížkov. Creusé dans les années 50 pour servir d’abri anti-bombes, le tunnel piétonnier Žížkovský perce une colline sur 300 m de long et permet de quitter Karlín pour rejoindre ce district mitoyen. Ce n’est pas la moindre des surprises d’un quartier en pleine transformation. Il rappelle que même les capitales d’apparence « figées » savent faire leur révolution. Le tout pour le plus grand profit des dénicheurs de nouvelles tendances urbaines.

TUNNEL ZIZKOVSKY Philippe Bourget

Lire tout le reportage