Retour

Safaga, ambiance village eau bord de la mer Rouge

Bourgade ayant grandi vite, Safaga n’est pas à proprement parler une station esthétique. Mais elle offre l’avantage d’un séjour apaisé, loin de la tonitruance d’Hurghada.

Les bateaux de pêche à Safaga

« Safaga, c’est Hurghada il y a 30 ans ! ». C’est ainsi que beaucoup de touristes en vacances à Safaga nous ont présenté la station. Calmement posée au bord de la mer Rouge 60 km au sud de sa voisine, Safaga est restée dans son jus égyptien. Une ville-village ni belle ni laide, allongée sur plusieurs kilomètres, avec une jolie petite mosquée au minaret bleu, le fatras habituel des échoppes alimentaires et quelques barques de pêche fatiguées. C’est aussi un important port de commerce. Escale pour des navires marchands sur la route maritime entre Asie et Europe, il est également un port d’embarquement pour l’Arabie Saoudite. Le port saoudien de Duba, sur la rive droite de la mer Rouge, se trouve à environ 5 h de ferry. L’ouverture progressive au tourisme du grand voisin wahhabite pourrait d’ailleurs offrir ces prochaines années une nouvelle impulsion à Safaga.

Resorts tranquilles les pieds dans l’eau

La ville n’est pas une station tout à fait comme les autres. Au
fil du temps, elle s’est transformée en spot touristique pour une clientèle constituée
essentiellement de plongeurs et de kite surfeurs (voir plus loin). Les resorts pieds dans l’eau y sont rares mais tranquilles.
Citons le Shams Safaga Beach Resort, le meilleur hôtel au cœur de la station. Il propose plus de 300
chambres et bungalows et dispose de jardins, d’un spa et d’une plage privée. Le Lotus Bay est aussi un bel hôtel 4* de front de mer, avec 224 chambres équipées
de balcons ou de terrasses. Piscines extérieures, restaurants, bars, plage
privée… le confort est au rendez-vous, à partir de 65 € la nuit. L’hôtel se
trouve dans la petite enclave balnéaire de Soma Bay, légèrement au nord de la
station. Là se trouvent aussi de « grands paquebots » de
l’hébergement balnéaire, un Sheraton, un Kempinsky, un Mövenpick…

Lotus Bay Hôtel à Safaga

Lire tout le reportage