Retour

Suivez les pas de l’Empereur sur la Route Napoléon, de la frontière française à Waterloo

Peu de personnages ont marqué l'Histoire comme Napoléon Bonaparte. Cet empereur français a lorgné et conquis de nombreux territoires en Europe.

Commemoration de la Bataille de Waterloo © Didier BRANCART Commemoration de la Bataille de Waterloo

Nos provinces Belges de l’époque alors françaises furent le théâtre de batailles entre différentes armées dont celle qui opposa à Waterloo Napoléon au du Duc anglais Wellington soutenu entre autres par les Pays-Bas. Aujourd’hui, autour de la Butte du Lion et le long du trajet qui a conduit Napoléon de France jusqu’à Waterloo par la Wallonie, vous pouvez revivre cette dernière campagne de l’empereur étape par étape. Allons-y la fleur au fusil !

 

Avant de partir, saviez-vous que le lion repose sur une colonne de brique ?

La colossale statue posée au sommet de la butte du Lion repose sur un piédestal de pierre. Lui-même est soutenu par une colonne intérieure de brique de haut en bas, camouflée par la butte en terre. Voilà pourquoi cette dernière ne s’affaisse pas sous le poids de l’énorme statue. Le lion est composé de neuf pièces de fonte de fer coulées à l’époque dans les forges de John Cockerill à Seraing. Son poids total est de 28 tonnes. Ce lion, commandé par les Hollandais, symbolise la victoire du Royaume-Uni des Pays-Bas et de l’Angleterre contre la France. Sa gueule ouverte est tournée vers la France, vaincue en signe de victoire.

Plus d'infos

Vue du ciel de la Butte du Lion © Michel Clinckemaille

 

Quelques étapes sur la Route Napoléon

Voici la surprenante Route Napoléon qui sinue sur plus ou moins 90 km en Wallonie et qui passe devant de nombreux monuments, musées et autres attractions dédiés à l’empereur. En partant de Hestrud, vous vous dirigez vers Waterloo en empruntant la même route que la Garde impériale à l’époque. Au final, vous arrivez à la Bute du Lion pour revivre la célèbre bataille qui a conduit Napoléon et son armée en 1815 à la déroute. C’est une expérience intéressante qui vous attend à travers des paysages de toute beauté.

Plus d'infos sur la Route Napoléon

Commémoration de la bataille de Waterloo © Alex Kouprianoff

 

Hestrud

Cette ville française (située à la frontière belge) ne signifie peut-être pas grand-chose pour vous, mais c'est par ici que Napoléon entre sur l’actuel territoire wallon le 14 juin 1815. La légende veut qu'un jeune villageois ait tenté de persuader Napoléon d'abandonner ici ses plans. Sans succès. Une pierre commémorative rappelle ce passage.

Beaumont

Les troupes de Napoléon s'y arrêtent et dorment au pied de la tour Salamandre. Aujourd'hui, il y a un petit musée dans la tour. L’Empereur dort quelques mètres plus loin à l'hôtel de maître appartenant à Maurice Gabriel Riquet de Caraman. Ce bâtiment est toujours visible, vous le reconnaitrez par la plaque commémorative placée sur la façade.

Plus d'infos

Beaumont, Tour Salamandre © D. Vasilov

 

Château du Fosteau

Le Général Comte Reille s’installe dans ce château et en fait son quartier général. Vous pouvez désormais visiter les lieux. Promenez-vous dans le petit musée du château et découvrez entre autres l’exposition qui se réfère à cette période.

Plus d'infos

Château de Fosteau © D. Vasilov

 

Biercée

A quelques kilomètres de Thuin se trouve Ragnies, un village qui compte parmi les « Plus Beaux Villages de Wallonie » et où se trouve la distillerie de Biercée. Dans cette belle ferme en carrée, reliquat de la cour médiévale de l'abbaye de Lobbes, vous apprécierez certainement les différentes liqueurs artisanales de la distillerie. A l’aube du 15 juin 1815, Napoléon et ses troupes sont passés devant la cour de cette ferme.

Plus d'infos

 

Thuin

Napoléon n'est pas venu en personne à Thuin, mais le 15 juin 1815, la ville est le cadre d’affrontements entre troupes françaises et prussiennes. Son beffroi et la procession de Saint-Roch font aujourd’hui partie du patrimoine mondial de l'UNESCO. Prenez le temps d'explorer quelques abbayes et châteaux de la région.

Plus d'infos

 

Fleurus et Ligny

Deux jours avant la bataille de Waterloo, les Français se distinguent à Fleurus et à Ligny contre l’armée prussienne lors de la Bataille de Ligny. Un monument au pied du moulin de Fleurus historique commémore cette bataille. Certains bâtiments témoins de ce passage subsistent. C’est le cas du Château de la Paix que Napoléon aménage en palais de campagne. Vous pourrez y découvrir sa chambre reconstituée.

Plus d'infos

A Ligny, découvrez dans une ferme du XVIIe siècle, le musée consacré à cette bataille, la dernière victoire de Napoléon contre les prussiens, avant la défaite de Waterloo.

Plus d'infos

Fleurus, Château de la Paix © D. Vasilov

 

Les Quatre-Bras de Baisy-Thy

Ici, Français et Anglais s’affrontent une première fois, deux jours avant la bataille de Waterloo. Aucune armée n’en sort vainqueur. Découvrez les monuments le long de ce carrefour érigés en souvenir de la bataille.

Vieux-Genappe

C’est dans la Ferme du Caillou à Vieux-Genappe que Napoléon installe son dernier quartier général. Aujourd’hui, un musée accessible à tous vous fait revivre les dernières heures précédant la bataille. Vous êtes aux cotés de l’empereur et de ses officiers en pleine préparation. Des activités ludiques et sensorielles permettent d’appréhender la vie des soldats, les sensations et la stratégie de l’empereur.

Plus d'infos

Vieux-Genappe, la Ferme du Caillou © WBT- TLM

 

Braine-l’Alleud et Waterloo

Le champ de bataille de Waterloo s'étend sur le territoire de plusieurs municipalités, soit Braine-l'Alleud, Genappe, Lasne et Waterloo. L'image caractéristique que tout le monde retient est bien sûr la colline dominante avec la statue du lion qui trône fièrement à son sommet et qui symbolise la participation néerlandaise à la victoire angloprussienne. C'est l'une des attractions touristiques les plus importantes de la région et le couronnement de votre périple.

Plus d'infos

Le Musée du Mémorial et la Butte du Lion

Voici deux visites immanquables sur le site de la bataille de Waterloo. Tout d'abord le Musée du Mémorial qui vous fera revivre l’expérience de la bataille à travers un parcours passionnant de 2000 m2 ! Le musée propose une scénographique multi sensorielle accompagnée d'effets spéciaux et des décors totalement réalistes qui vous permettra de comprendre la stratégie de chacune des armées en présence.

Plus d'infos

Après avoir visité le Musée du Mémorial, ne manquez pas de grimper les marches de la Butte du Lion qui surplombe les lieux de la victoire des alliés sur les troupes impériales de Napoléon. Voici un des monuments les plus célèbres de Belgique. Tout en haut, découvrez le lion en fonte érigé à la demande du Prince d’Orange et le panorama qui offre une magnifique vue sur l'ensemble du champ de bataille.

Plus d'infos

Ne manquez pas également la Ferme de Mont-Saint-Jean construite en 1719. Elle abrite l’ancien hôpital de campagne des forces britanniques et alliées lors de la bataille. Découvrez le musée et la microbrasserie.

Plus d'infos

Vous n'en avez pas assez vu ? Rendez-vous au pied de la Butte du Lion où le Panorama de la bataille de Waterloo a été entièrement restauré. Ici vous trouverez une toile de 110 mètres par 12 mètres, avec des photos des différentes scènes de bataille qui explique parfaitement la stratégie des uns et des autres. Au centre de Waterloo, vous trouverez le Musée Wellington, qui offre une perspective historique sur la bataille de Waterloo.

Ferme de Mont Saint Jean © FTBW-Waterloo

 

Wellington Museum © Bruno Dalimonte

Profitez-en !