Retour

Sur les traces de Belmondo : 5 destinations immanquables

Un géant du cinéma s’est éteint. Par son sourire, son jeu et son franc-parler, il aura fait rêver plusieurs générations. Vacancesweb revient sur 5 destinations qui lui sont intimement liées.

Si Belmondo a principalement joué en France, et notamment à Paris, l’acteur a également exploré le monde. On le retrouvera tantôt sur les territoires français d’outre-Mer, tantôt dans l’Himalaya, tantôt au Canada…

1. La Polynésie

Bébel est un habitué de la Polynésie où il a tourné deux films : « Tendre Voyou » (1966) et « Itinéraire d’un enfant gâté » de Claude Lelouch (1988). Outre la Polynésie, l’acteur était également attiré par les territoires d’outre-mer, possédant notamment une villa dans les Antilles, à Saint-Barthélemy. Notez que dans le dernier film cité, Belmondo sera également amené à jouer à Cologne, San Francisco et au Zimbabwe.

2. Rio-de-Janeiro

« L’homme de Rio » est un petit chef d’œuvre de Philippe de Broca. Un film qui met en scène Jean-Paul Belmondo jouant le rôle d’un militaire en permission et parti au secours de sa fiancée au Brésil. Le film ne sera pas tourné qu’à Rio De Janeiro, mais également à Brasilia.

3. Paris

Paris, c’est la ville de Belmondo. L’acteur y est né, y a vécu l’immense majorité de sa vie et y est décédé. On ne compte plus ses films tournés à Paris (à commencer par une grande partie des polars), et les pièces de théâtre dans lesquelles il a joué.
Paris et Belmondo, c’est une indestructible histoire d’amour.

4. Népal

« Les tribulations d’un Chinois en Chine » : encore un chef d’œuvre de Philippe de Broca ! Porté par le succès de « L’homme de Rio », celui-ci tourne un nouveau film en Asie, entre Hong-Kong, le Népal et la Malaisie.

5. Montréal

« Hold-up », c’est l’histoire d’un casse à Montréal. Dans ce film franco-canadien de 1985, Belmondo joue le rôle d’un gentil cambrioleur, espiègle à ses heures. Le film contient également des scènes tournées à Paris et à Rome.