Surprises du chef entre Split et Dubrovnik

Une mini muraille de Chine et le Valhalla aux huîtres

La rivière Cetina © Myriam Thys La rivière Cetina

En route vers le sud du pays. Je m'arrête le long de la rivière Cetina, un cours d’eau du centre de la Dalmatie en Croatie. Elle prend sa source à 385 mètres d’altitude, s’écoule sur 105 km avant de se jeter dans la mer Adriatique. Ici pas de problème pour nager dans la rivière.
Je continue ma route et curieusement, pour arriver à Dubrovnik, je dois traverser la Bosnie-Herzégovine. Pour moi, cela a quelque chose d'exotique, mais pour les habitants de cette superbe ville, cela rappelle de mauvais souvenirs.

 

Vous n'avez jamais vu la muraille de Chine ?

Venez dès lors en admirer la version mini, longue de seulement 5,5 km, et qui domine la région d'une manière assez impressionnante.
Je contemple un immense désert de sel et le rendez-vous des huîtres de Croatie, la baie de Mali Ston. Ici c'est un peu les fjords de Norvège avec la chaleur en plus. Il n'y a pas moins ici de 60 fermes ostréicoles. La Dalmatie possède un littoral vraiment magnifique mais très accidenté. Et plus je m'approche de Dubrovnik, plus j'apercois des îles qui font partie intégrante de l’archipel des Élaphites. Faire le tour des îles en bateau: un incontournable !

Ston et sa muraille © Myriam Thys

 

Plat traditionnel : poisson et viande au paprika © Myriam Thys

 

Les villages de l'arrière pays

Zmajevac, avec ses caves à vin creusées dans le roc © Myriam Thys

 

Zmajevac, village viticole