Retour

Top 4 des activités à ne pas manquer à Salzbourg cet hiver

02/09/2021

1. Le palais des Princes-évêques

Les Princes-évêques ont jugé que la profonde vallée de Salzbourg et ses cinq collines environnantes constituaient une place de choix pour construire leur palais. On les comprend… Et aujourd’hui, la forteresse médiévale de Hohensalzburg surplombe toujours toute la ville. C’est en prélevant des taxes sur les ventes de sel, tout en contrôlant les mines bien garnies et le florissant commerce du bois, que les Prince-évêques et archevêques ont nourri leur fortune.
Les évêques dirigeant la ville, de nombreux monastères richement décorés, des églises, des coupoles, des tours, mais aussi de vastes palais et manoirs ont poussé un peu partout dans cette cité. Les évêques ont fait construire ces résidences pour eux-mêmes, leurs maîtresses et leurs nombreux enfants, afin d’étaler leur prestige et leur pouvoir. Pour construire ou rénover les églises, ils ont fait appel aux architectes les plus en vogue, venus de la « Mecque » de l’art et de la culture : l’Italie. C’est ainsi qu’est né ce dédale de monuments baroques nichés dans des ruelles sinueuses, qui séduit toujours autant les visiteurs.

2. Sur les traces de Mozart

À la ville de Salzbourg est attaché pour toujours un nom mondialement connu : celui de Wolfgang Amadeus Mozart. Partez sur les traces du célèbre compositeur en longeant les couloirs de l’université de musique Mozarteum et en arpentant les somptueux jardins du château de Mirabell. Un château que le prince-archevêque de Raitenau fit bâtir pour sa maîtresse, qui était aussi la mère de ses 15 enfants… Lorsque vous traversez la rivière Salzach via le pont Makart, vous découvrez une série de petits jardins pittoresques. Et c’est au numéro 9 de la Getreidegasse qu’ont résonné il y a des centaines d’années, les premières notes du jeune Mozart. Plus loin bat le cœur de la ville, avec la grande Residenzplatz et la cathédrale Saint-Rupert de Salzbourg, qui veille sur les maisons baroques et sur la statue de Mozart.

Maison natale de Mozart
Maison natale de Mozart Vacancesweb.be

3. La ville des marchés de Noël

On vous conseille de visiter Salzbourg durant la période des fêtes de Noël. La ville dégage alors une ambiance encore plus chaleureuse. Elle mérite d’ailleurs bien le titre informel de « Ville des marchés de Noël ». Le plus grand marché, le Christkindlmarkt, se tient aux pieds de la cathédrale Saint-Rupert. Il y a aussi un agréable marché sur la place de la forteresse Hohensalzburg, d’où vous pourrez dominer les lumières de la ville située en contrebas, un verre de vin chaud à la main. À l’extérieur de la ville, on trouve aussi l’Hellbrunner Adventzauber, le marché de Noël qui se déroule dans la cour intérieure du château d’Hellbrunner. Un énorme calendrier de l’Avent décore les fenêtres du château. Enfin, il y a encore le marché Sternadvent, où vous pourrez acheter nombre de produits artisanaux locaux.

Car un marché de Noël autrichien se doit aussi d’offrir aux visiteurs une large palette de plats issus du Salzburgerland. Des plats auxquels on vous conseille vivement de goûter ! Vous aurez aussi le choix côté boissons, avec du vin chaud, du punch, du chocolat chaud, le Jagatee tyrolien, les eaux de vie Marillenbrand ou Himbeergeist, ainsi qu’une variété de vins. Parmi les plats locaux, on vous conseille de tester le kaiserschmarrn autrichien, baptisé également « crêpe de l’empereur », ainsi que les différents types de saucisses, avec ou sans choucroute, sans oublier les huîtres au vin ou au champagne. Vous trouverez également sur les marchés de Noël du pain d’épices tout chaud dont le Lebkuchen, des biscuits Pepernoot, des macarons de Noël, des biscuits à la cannelle, de l’anis étoilé, du gâteau weihnachtsstollen ou encore du kletzenbrot (pain gris avec des raisins, des figues, des noix, des poires ou des prunes). En souvenir, vous pourrez aussi ramener des jouets artisanaux en bois ou en métal. Et si vous avez besoin de décorations de Noël, vous trouverez ici de belles boules pour le sapin, des guirlandes, des compositions florales, des figurines, des décorations de table, des bougies et bien d’autres accessoires. Tous les 20 mètres, des vendeurs vous proposeront également leurs « Maroni » : des châtaignes grillées.

Noël à Salzbourg
Noël à Salzbourg Vacancesweb.be

4. Quand Salzbourg inventa « Stille Nacht »

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, on n’entend pas résonner partout à Salzbourg le fameux « Jinglebells » et autres musiques typiques de Noël. Il n’y a que le 24 décembre que l’on joue l’air « Stille Nacht, Heilige Nacht » (douce nuit, sainte nuit), dont l’auteur, Joseph Mohr, est né dans la Steingasse, rue médiévale de la ville. Il a grandi dans la pauvreté jusqu’à ce que le gardien de la ville s’occupe de lui. L’homme est ensuite devenu prêtre dans les stations de ski de Wagrain et Oberndorf. Il s’est lié d’amitié avec le compositeur Franz Xaver Gruber, qui composa en 1818 une musique pour le texte de la chanson. Et après environ 300 traductions, la chanson s’est répandue à travers le monde grâce à deux familles tyroliennes : les Rainers et Hippachs, chanteurs itinérants. Un facteur d’orgues leur a présenté la chanson, qu’ils ont ensuite joué durant leurs tournées dans le monde entier. Voilà comment ce chant de Noël local est devenu une légende mondiale…

Vacancesweb.be

Lire tout le reportage