Retour

Un beffroi végétal sur la Grand-Place de Tournai !

Non, ce n’est pas un poisson d’avril : la Grand-Place de Tournai accueille bel et bien un deuxième beffroi ! Mais celui-ci, végétal, n’est pas destiné à veiller sur la ville pendant des centaines d’années.

Cette œuvre devrait en effet rester sur la Grand-Place jusqu’à l’automne ou du moins, jusqu’aux premières gelées. S’il ne mesure pas les 72 mètres de haut de son modèle, la « miniature » accuse tout de même 8 mètres de haut (flèche comprise) et pèse 3 tonnes ! La structure est à la fois végétale et métallique : trois plantes tapissantes sont ici à l’œuvre : cromatela rubra, hemygraphis et dichondra. Cette réalisation a nécessité trois mois et demi de travail pour trois hommes. Fidèle réplique, elle reprend même le dragon en son sommet !

 

La canicule n’aide pas

La structure a besoin d’humidité, surtout en cette période de fortes chaleurs. « Il est préférable pour la conservation et le développement de pouvoir irriguer les plantes par l’intérieur. Un système de goutte à goutte, dont la réserve sera remplie chaque jour, alimentera les plantes en permanence pour donner le plus beau des tapis » explique Stéphane Wilmotte, contremaître du service « Hainaut, Gestion Patrimoine » à nos confrères de Nord Eclair. La surface de ce beffroi végétale sera taillée toutes les deux semaines par la ville de Tournai.