Retour

Un défi auréolé d’une récompense : le certificat 'Compostela'

Il y a probablement autant de raisons de parcourir les chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle que de pèlerins à se lancer dans cette aventure. Mais avant de relever ce défi, assurez-vous que vous êtes suffisamment préparé, surtout si vous décidez de marcher ou de pédaler !

Les « vrais » souhaiteront obtenir à leur arrivée à Saint-Jacques le certificat qui attestera de leur exploit : la Compostela. Pour ce faire, vous aurez besoin d’une pièce d’identité ainsi que de la carte du pèlerin, une espèce de passeport qui vous permettra de loger dans les auberges situées tout au long du parcours, où vous pourrez obtenir, tout comme dans les paroisses, les mairies et même certains bars, le cachet qui atteste de la réalisation de l’étape du jour.

 

Au moins 100 km

Vous trouverez la Compostela dans la majorité des paroisses et auberges qui jalonnent le parcours tandis que l’ultime cachet — celui de la cathédrale de Saint-Jacques — est délivré au bureau de Saint-Jacques-de-Compostelle. Sachez que ce passeport n’est octroyé qu’aux pèlerins qui s’engagent à réaliser au moins les 100 derniers kilomètres à pied ou à cheval, ou les 200 derniers kilomètres à vélo !

"