Retour

Une française à Bruxelles : « J’ai découvert les carbonades et Magritte ! »

La nouvelle vie en colocation… je suis agréablement surprise, tout se passe bien ! Pas de mauvaise surprise, le ménage est fait, ça aide d’avoir une coloc très maniaque… tout le monde s’entend bien, les soirées commencent et donnent une impression de retour (presque) à la normale.

Surtout avec les nouvelles règles en vigueur. Quelques semaines de liberté… et le confinement est de retour. Au moins, je ne suis pas toute seule dans un petit appartement, ce qui est vraiment réconfortant.

Les maisons en longueur, c’est le bon moyen pour alléger sa conscience quand on va grignoter pendant la journée, les escaliers interminables que je dois affronter chaque jour compensent. Pour le moment, une chute dans les escaliers à mon actif et un bleu que je traine depuis plus d’une semaine. Mais passé l’essoufflement de l’ascension jusqu’à ma chambre, la maison est top.

Je commence déjà à être à court d’inspiration pour mes repas, heureusement, j’arrive à profiter de la créativité de mes colocs qui doivent avoir pitié de mes pâtes au pesto de tous les jours. Samedi dernier, j’ai goûté à une spécialité belge, la carbonade. Délicieux, je résiste à l’envie d’en commander une seconde fois. Il me reste encore à goûter aux meilleures frites de Bruxelles, j’ai entendu parler de friteries qui valent le détour !

Malgré tout, j’ai réussi à visiter le musée Magritte, l’intérieur du musée est magnifique et vous pouvez découvrir différents types d’œuvres du célèbre peintre. Dessin, gouache, publicités… la collection est vaste et mérite bien une visite. Non loin du musée, il y’a l’immense librairie indépendante Filigranes. J’y suis allée avec un livre en tête, mais bien sûr la librairie immense, mes plans ne se sont pas passés comme prévu…