Visite de Riga

Le monument de la liberté (Brïvïbas piemineklis) surnommé affectueusement Milda est un peu considéré comme la statue de la liberté lettone…

Riga, monument de la Liberté Riga, monument de la Liberté

C’est ici que la foule convergeait quand le pays était en danger. C’est ici que se déroulent toujours les cérémonies, les parades militaires et les fêtes, comme sous sa bienveillante protection. Elle arbore les trois étoiles des provinces lettones.

 

De part et d’autre de cette esplanade, le parc Bastejkalns délimite la vieille et la nouvelle ville. Cet espace vert accueille quelques jolies sculptures, tandis qu’une petite rivière serpente au cœur de la zone de promenade, agréable en toute saison et noire de monde les journées d’été.

Riga, Les Trois Frères, ensemble de maison les plus anciennes de la ville

 

Ensuite, l’idéal lors de la visite est de se perdre un peu dans les ruelles qui mènent vers les superbes maisons hanséatiques et autres merveilles architecturales. Voici l’hôtel de ville et les ‘trois frères’, puis quelques splendides fleurons de l’Art Nouveau, à découvrir ici et là. Il est vrai qu’avec d’autres capitales comme Vienne et Prague, Riga exhibe la plus forte concentration de bâtiments Art Nouveau d’Europe. Ces dernières années, des rénovations ont permis à nombre d’entre eux d’être à nouveau visités et admirés

Riga, église orthodoxe

 

Comme la grande galerie d’art Nouveau signée par l’architecte russe Mikhail Eisenstein, père du cinéaste Sergei, né à Riga, avec la maison à la rue Strelnieku 4a, construite en 1905. En toute saison, Riga doit se découvrir petit à petit et se parcourir lentement. Au printemps et en été, les longues soirées font sortir les foules qui déambulent sur ses places et prennent du bon temps. Les chorales aux coins des rues et les festivals d’été rappellent que le chant est une grande tradition ! Ici comme dans les trois républiques baltes !

Riga, Art Nouveau