Visiter Prague sous un autre angle

Surnommée la ville aux mille tours et aux mille clochers, Prague, la capitale de la République tchèque, vaut le détour. Mais pourquoi ne pas la visiter sous un angle différent ?

Prague est la ville la plus visitée d’Europe de l’Est. On ne sait où donner de la tête lorsqu’on se balade dans les rues pavées de ce petit bijou urbain. Entre son château qui domine la ville, ses ponts et ses mille et un toits et clochers, cette cité médiévale, remarquablement préservée, a vu son centre-ville être inscrit sur la prestigieuse liste du patrimoine mondial de l’UNESCO.

 

Une ville qui aime les piétons...

Prague se visite principalement à pied, du moins si l’on se cantonne à la vieille ville qui concentre la plupart des attractions touristiques. Entre ses hôtels de maître et ses palais, mais aussi ses tavernes et ses bars qui s’animent dès la fin de l’après-midi, la capitale tchèque est une destination parfaite pour un week-end, d’autant que le nombre de vols opérés vers elle sont légion.

 

Prague autrement

Quelques minutes de marche suffisent pour échapper au flot de touristes et rallier des endroits nettement moins fréquentés, à l’image des quartiers Vinohrady et Zizkov. Très résidentiels (et peu fréquentés par les allochtones), ces deux quartiers s’opposent sur de nombreux aspects. Le premier, bourgeois, tire son nom des vignes qui y poussaient au 14e siècle. Fort d’une ambiance chic, ses immeubles Art nouveau attirent les jeunes cadres de la capitale ainsi que les expatriés. Zizkov de son côté est depuis le 19e siècle un quartier principalement ouvrier, réputé pour ses nombreux bars et donc pour sa vie nocturne. L’un comme l’autre sont généralement ignorés par les touristes. Ce sont pourtant les meilleurs endroits pour se familiariser avec la « vraie » Prague.

 

Le plus grand marché d'Europe?

Le Blesi trhy est le plus grand marché aux puces de République tchèque et probablement d’Europe. Il se tient tous les week-ends de 6 à 14 heures à l’U Elektry, non loin de la station de tram du même nom. Cristal de Bohème, vase en porcelaine, bijoux rehaussés de grenat ou encore objets usuels de l’ère communiste, ce ne sont pas les trésors qui manquent ! C’est à l’aube qu’on y déniche les plus belles trouvailles !

 

Sculptures et statues à gogo!

Enfin, on ne compte plus les sculptures et statues qui décorent jardins, arrière-cours ou encore impasses. Contemporaines, communistes ou classiques, la richesse des bustes, bas-reliefs, statuettes et œuvres en tout genre est tout bonnement ahurissante. Les créations de l’artiste local David Cerny, qui est une véritable star en République tchèque, sont indéniablement à découvrir. La Tête de Kafka, le Cheval renversé, la Trabant sur pattes ou encore Les hommes qui pissent font partie de la dizaine d’œuvres qui émaillent les rues de la ville. Un plan dédié les reprend toutes et peut être consulté en cliquant sur ce lien.