Weekend inoubliable en famille à Nausicaá sur la Côte d’Opale !

Comme c'est gai de partir à l'aventure, en famille. Valises embarquées. Ceintures bouclées. C'est à Nausicàa, le plus grand aquarium d'Europe, que de notre expédition en famille commence. L’idée était d'emmener les enfants découvrir la toute nouvelle expo : 'Dans l'œil du climat. Au cœur du tourbillon climatique' et de passer quelques jours sur la très belle Côte d’Opale.

© Nausicaà

En général, quand on organise un séjour, on choisit la région qu'on a envie de découvrir, puis, on repère ce qu'il y a à visiter et voir par là. Nous, on a fait exactement l'inverse: ces petites vacances, on les a pensées autrement.
C'est Nausicàa, le plus grand aquarium d'Europe, qui fut le point de départ de notre expédition en famille! On avait envie d'emmener les enfants voir la toute nouvelle expo : « Dans l'oeil du climat. Au cœur du tourbillon climatique ». C'est donc autour de cette activité que nous avons tricoté notre parenthèse iodée. Voilà qui allait être passionnant.

 

Réchauffement climatique au coeur d'une toute nouvelle expo

Notre réservation (obligatoire) en mains, nous nous sommes rendus à l'aquarium de Boulogne-sur-Mer et avons plongé au cœur du réchauffement climatique. Plus qu'un plongeon, ce fut une immersion. Dès l'entrée de l'expo, le ton est donné : une maison est là, toute prête à glisser de la falaise, à cause de l'érosion côtière. Nausicaa nous invite à un voyage immersif pour faire comprendre à tous que l'heure est grave. A bord d'une capsule de téléportation, nous avons quitté la maison du littoral et sommes partis pour un voyage qui nous a menés de l'océan à la forêt, de la ville à au pôle nord. Notre plus petite s'est bien amusée lors de sa rencontre virtuelle avec les phoques du Groenland ou lors de la danse des manchots, bien réelle celle-là, mais nos deux plus grands comprenaient fort bien l'urgence de la situation et la réalité des bouleversements climatiques. Les écosystèmes, la biodiversité, le rôle de l'océan dans la régulation du climat : tout est raconté.

Plus d’infos et offres spéciales

Salle immersive dans l'expo © S. Pannier

 

Effets spéciaux et haute technologie

Il faut dire, cette expo, c'est un véritable spectacle en 3D. Effets spéciaux, expérience sensorielle et haute technologie sont partout à la fois et captivent petits et grands. Moi, en tant qu'adulte, j'ai apprécié que Nausicàa ait pris le parti de l'espoir. Je n'aurais pas aimé qu'on sorte de là avec des enfants désespérés. Mais l'accent est mis sur les solutions que l'on peut apporter, tous, à notre niveau, pour lutter contre le réchauffement climatique. Et quand on sort de l'expo, on a plus qu'une envie : s'engager et se mobiliser pour sauver la planète. Je vous invite vraiment à y emmener vos p'tites têtes blondes. En plus, durant l'été, l'entrée à l'expo est gratuite pour les moins de 12 ans.

Salle immersive dans l'expo © S. Pannier

 

Assisiter au nourissage

Il n'était pas question de quitter Nausicàa sans avoir la joie de profiter des animations. Bien qu'avec le protocole COVID19, elles n'aient pu toutes être maintenues, on a quand même assisté au nourrissage des lions de mer et de la raie manta. L'allure à laquelle celle-ci remonte à la surface pour attraper la nourriture nous a impressionnés!

Ce que j'aime à Nausicaà, c'est que ce n'est pas seulement un aquarium. C'est une réelle expérience et un endroit dédié à l'information sous toutes ses formes. Et puis, j'apprécie les actions de conservation qu'ils entreprennent. Au delà de la mission que Nausicaà s'est donné d'éduquer l'Homme à la fragilité des milieux marins, l'entreprise a participé aux sommets mondiaux pour le développement durable et à l'élaboration de rapports spéciaux du GieC sur l'océan. Encore actuellement, Nausicaà participe aux COP sur le climat. Son engagement est réel et c'est important pour nous. Nous n'emmenons pas nos enfants simplement s'émerveiller d'un bel aquarium. C'est bien plus que cela.

Nourissage des mantes diables © Nausicaà

 

La Côte d'Opale, la magie d'un charme authentique...

A la sortie de l'expo, on a flâné dans Boulogne-Sur-Mer, et admiré les bateaux du premier port de pêche français avant de s'attabler à une terrasse pour casser la croûte. Les rues piétonnes nous ont permis de profiter à fond de cette pause. On a, comme vous vous en doutez, cheminé à travers tout le littoral. Wimereux, Le Portel, Equihen-Plage, Hardelot : les endroits magiques ne manquent pas dans le coin. On a mangé des glaces les pieds dans l'eau et laissé les enfants s'en donner à cœur joie sur les plages immenses. Pelle, râteau, tamis : le bonheur, dans un château de sable.

Et puis, on est allés sur les falaises, évidemment. Aux Deux caps, pour prendre le vent en pleine figure et admirer les paysages incroyables. 134 m de hauteur pour le Cap Blanc-Nez, ce n'est pas rien quand même. Si il fait beau, on distingue même l'Angleterre, là-bas, au loin. Et le cri des mouettes ! Parmi mes bruits préférés. On a observé des oiseaux dont j'ignore le nom se disputer les cavités des parois crayeuses. Au Cap-Gris-Nez, on est allés sur la plage et on a cherché des galets originaux. Je jouais déjà à ça, petite. C'est comme quand on cherche des formes dans les nuages, sauf que là, on le fait dans les cailloux. A Wissant, dans une crique, mon fils a trouvé mieux encore : un fossile de je-ne-sais-pas-trop-quoi qu'il a précieusement rangé dans son sac à dos.

Cap Blanc-Nez © Belgaimage-Soir mag

 

Des chambres d'hôtes recommandées

On a passé nos deux nuits en chambre d'hôtes : la formule idéale pour un court séjour. Petit déjeuner copieux, beurre de ferme, jus d'orange et papote avec le propriétaire. Des déjeuners comme on n'en fait plus. Et puis, la liberté de grignoter en chemin tout le reste de la journée. On a quand même profité un soir de la table d'hôtes qui était proposée aussi. Les enfants dormaient avec nous : ils sont chaque soir tombés comme des mouches. L'air marin, c'est imparable ! Pour ceux qui n'aiment pas s'éparpiller : sachez que nous avons trouvé notre hébergement sur le site même de Nausicaà ! Chambres d'hôtes, gîtes, hôtels: y à plus qu'à choisir. Quand je vous dis que tout est parti de notre envie d'aller voir l'expo, c'est bien vrai !

Que vous dire encore ? Qu'on est rentrés ravis (et un peu fatigués quand même)? Qu'on a aimé partager notre temps entre apprentissages ludiques et activités en plein air? Que ça nous a fait du bien cette parenthèse iodée en famille ? Que la Côte d'Opale est sublime et toujours différente selon la lumière ? Que l'expo de Nausicaà nous a surpris et séduits ? Oui..., tout ça. Vraiment !