• placeholder image rounded-sm
    Myriam Thys
  • placeholder image rounded-sm
    Myriam Thys
  • placeholder image rounded-sm
    Myriam Thys
  • placeholder image rounded-sm
    Myriam Thys
  • placeholder image rounded-sm
    Myriam Thys
  • placeholder image rounded-sm
    Myriam Thys
  • placeholder image rounded-sm
    Myriam Thys
  • placeholder image rounded-sm
    Myriam Thys
  • placeholder image rounded-sm
    Myriam Thys
  • placeholder image rounded-sm
    Myriam Thys
  • placeholder image rounded-sm
    Myriam Thys
  • placeholder image rounded-sm
    Myriam Thys
  • placeholder image rounded-sm
    Myriam Thys
  • placeholder image rounded-sm
    Myriam Thys
  • placeholder image rounded-sm
    Myriam Thys
  • placeholder image rounded-sm
    Myriam Thys
  • placeholder image rounded-sm
    Myriam Thys
  • placeholder image rounded-sm
    Myriam Thys
  • placeholder image rounded-sm
    Myriam Thys

Texel : l’île aux deux visages

Myriam Thys,
02-09-2021
Visitez Texel, une île néerlandaise charmante offrant plages, dunes, phares et activités pour toute la famille. Une escapade idéale. 🌊 🚲 🥰

Voici une destination qui vous conviendra tout au long de l’année. Côté pile, Texel compte parmi les régions les plus ensoleillées des Pays-Bas. Il n’y a pas d’autre région de ce pays voisin pour admirer autant de paysages différents. Vous découvrirez d’énormes dunes et traverserez des tapis de fleurs aux vives couleurs ou encore de belles zones boisées… Vous longerez de longues plages de sable fin, parfois seul au monde, tout en nageant dans la mer de Wadden. Enfin, c’est dans les champs et les prés des polders que vous vous promènerez ou vous baladerez à vélo. Côté face, c’est le gap énorme de style de vie des habitants vivant sur cette île et le continent. Parce que les insulaires sont souvent un peuple à part qui portent en eux un sentiment de liberté inavouable. Mais avant tout, c’est la nature qui trône.

1. Sept villages, sept histoires

2. Gastronomie, imagination et produits du terroir

3. La mer des Wadden, zone de marées la plus connue au monde

4. Promenades à pied et à vélo

5. Ecomare: la nature à Texel en un coup d’œil

6. De Dennen, la plus ancienne forêt

7. Le phare, un repère par excellence

8. Le musée du naufrage et des pilleurs d’épaves Flora, l’Île au trésor n’a qu’à bien se tenir

Sept villages, sept histoires

Vue de l'île de Texel
Vue de l’île de Texel © Myriam Thys

Les habitants sont repartis en 7 villages : Den Burg, Den Hoorn, De Koog, De Cocksdorp, Oosterend, De Weel et Oudeschild avec pour chacun des caractères bien tranchés.

Den Burg, la capitale de Texel

Il y a près de la moitié des habitants de Texel qui vit dans la capitale. C’est l’endroit idéal si vous désirez faire une journée découverte de la ville et un peu de shopping. La plupart des restaurants et magasins sont regroupés dans le petit centre ainsi que le seul cinéma de l’île. Ne manquez pas les bonnes tables ! Ce qui saute aux yeux dans votre assiette, c’est la manière dont les chefs utilisent les produits locaux de façon très créative. Tous les mercredis de juillet et d’août il y a un marché d’été, qui change de thème chaque semaine. Très sympa.

Den Burg l'endroit idéal pour le shopping sur l'île de Texel
Den Burg l’endroit idéal pour le shopping sur l’île de Texel © Vacancesweb.be

Den Hoorn, un village crée par des artistes pour des artistes.

Den Hoorn est le village situé le plus au sud que vous apercevez déjà depuis le ferry. Il y a une église qui date du 15ième siècle et qui est le bâtiment le plus photographié. Etrangement, ce dernier se trouve à l’extérieur de cette petite ville. Pas de doute, les diverses galeries d’art nous indiquent qu’il s’agit bien d’un village d’artistes. A noter également que c’est la seule ville qui possède un théâtre. Les gourmets ne sont pas oubliés, je ne peux passer sous silence la gastronomie locale et le restaurant ‘Bij Jef’ qui possède une étoile Michelin. Au printemps vous découvrirez des champs de fleurs, majoritairement des narcisses et des tulipes, autour du village. Si vous vous rendez à Texel à avec vos enfants, rendez-vous au Bonte Belevenis où ils pourront façonner leur propre bougie, savon et même cuire leur propre pain. L’escapade est idéale en cas de pluie.

Fabrication artisanale de savons à Den Hoorn - Texel
Fabrication artisanale de savons à Den Hoorn – Texel © Myriam Thys

De Koog, une baignade des plus agréables.

De Koog est séparé de la mer par de larges dunes de sable. La ville longe une large plage et se trouve aux bords du Parc National Duinen et de l’Espace Naturel De Nederlanden. Tout y est : nature, belles plages, dunes, mer, oiseaux… les amoureux de la nature y trouveront leur bonheur. Une ville pétillante de gaieté qui se différencie des autres villages plus intimes. Un peu comme Oostduinkerke, mais en format de poche. Vous y flânerez dans la Dorpstraat, en passant par les glaciers, les boutiques de souvenirs colorées et de belles petites terrasses. A De Koog, il y a une multitude de festivals qui sont organisés et la vie nocturne y est plus trépidante que dans ses six villages voisins.

Larges étendues de plage à De Koog sur l'ïle de Texel
Larges étendues de plage à De Koog sur l’ïle de Texel © Myriam Thys

De Cocksdorp, point de départ idéal

Le village de Cocksdorp est petit et composé de petites maisons typiques ; village très calme et très agréable. Un point de départ idéal pour vous mettre dans l’ambiance de l’île. Ici vous trouverez le plus grand parc de vacances des îles, le Krim, qui se trouve dans les environs. Il y a aussi un musée d’armes et d’aviation intéressant. De Cocksdorp est le village le plus récent de Texel. Son nom lui fut donné par les armateurs anversois. Le phare qui symbolise l’île est ici et trône devant la mer. Étant donné que c’est ici le croisement entre la Mer du Nord et la mer de Wadden, ce territoire représente un refuge pour de nombreux oiseaux. Pensez à prendre vos jumelles !

Le village de Cocksdorp sur l'île de Texel
Le village de Cocksdorp sur l’île de Texel © Myriam Thys

De Waal, le pays des Sommeltjes

Ce village se trouve au milieu de l’île et vous offre beaucoup de tranquillité. De Waal est le plus petit village de Texel. Il a gardé son authenticité avec ses maisons de charme, ses vieilles fermes et son musée historique et culturel sur la vie locale. En visitant l’église, vous découvrirez des images des fameux Sommeltjes, ces petits lutins qui, selon la légende, vivaient sur le Sommeltjesberg, un ancien tumulus tout en dansant lors de la pleine lune. Le plus célèbre festival de musique de Texel, le Sommeltjespop, lui a d’ailleurs donné son nom. Pour les marcheurs, il y a moyen d’emprunter le chemin des Sommeltjes. Et pour ceux qui sont tombés sous le charme de ces trolls danseurs, vous pouvez même les ramener à la maison… sous forme de bougies.

De Waal, village typique de l'île de Texel
De Waal, village typique de l’île de Texel © Myriam Thys

Oosterend, vieux village de pécheurs

Oosterend est parfois appelé le plus beau village de Texel. C’est un vrai vieux village de pêcheurs comme à l’époque qui compte encore de nombreux pêcheurs qui y vivent encore. Il est proche de la mer de Wadden, mais son port a finalement déménagé à Oudeschild. Ce petit village compte 3 églises (dans le passé jusqu’à 7) pour seulement 1200 habitants. Si c’est les randonnées qui vous passionnent, bienvenue à Oosterend car d’ici démarrent de nombreux sentiers.

Sentier de randonnée à Oosterende sur l'île de Texel
Sentier de randonnée à Oosterende sur l’île de Texel © Myriam Thys

Oudeschild, port d’attache des pêcheurs

Oudeschild est le seul village réellement en bord de mer, ce qui en fait le port principal de la flotte de pêche de Texel. Vous y apercevrez toujours des dizaines de chalutiers. Le village, qui date du XVIIe siècle, était un port essentiel pour les navires de la Compagnie néerlandaise des Indes orientales qui sillonnaient les océans (VOC). Cela ne saute pas aux yeux, mais Oudeschild a été le point de départ de nombreux grands voyages d’exploration et de commerce. Toute cette histoire est présentée au musée du Cap Skil, où vous pourrez découvrir l’histoire maritime de Texel et tout savoir sur les Jutters (pilleurs d’épaves). Et après la visite surtout arrêtez-vous dans un resto du village pour manger un poisson ultra frais, il est excellent !

Le port de pêche à Oudeschild à Texel
Le port de pêche à Oudeschild à Texel © Myriam Thys

Gastronomie, imagination et produits du terroir

La gastronomie de terroir sur l'ïle de Texel
La gastronomie de terroir sur l’ïle de Texel © Vacancesweb.be

Mais bien entendu, une île qui se respecte ne peut se passer de poisson. Idée d’excursion : comme c’est chouette de naviguer à marée haute sur un chalutier à travers la mer des Wadden. De cette façon, vous pouvez voir en direct comment on pêche la crevette et ensuite comment elles sont cuites sur le bateau. Impossible donc de manger plus frais. Vous pourrez aussi déguster quelques moules hollandaises de la mer des Wadden.

Cuisine pure, 100% nature et authentique

Comme le reste des Pays-Bas, Texel proposait à l’époque une cuisine typique assez simple, mais cela change de plus en plus au Pays-Bas. La gastronomie avec un grand G a également fait son apparition sur Texel grâce à la créativité d’un tas de chefs. Le restaurant “Bij Jef ” a même gagné une étoile au Michelin. La Brasserie Rebecca à De Waal est aussi un excellent restaurant gastronomique. Mais même dans les plus simples petits restos, vous pourrez découvrir une cuisine pure, honnête et surtout savoureuse, sans chichi ! Vous allez adorer.

Brasserie
Brasserie “Chez Rebecca” à De Waal sur l’île de Texel © Myriam Thys

La mer des Wadden, zone de marées la plus connue au monde

Spectaculaires marées de la mer de Wadden et sa faune locale
Spectaculaires marées de la mer de Wadden et sa faune locale © Myriam Thys

À marée basse, elle se vide pour moitié, soit près de 1.140 milliard de litres, et ce, deux fois par jour. Lorsque la marée est basse, vous pouvez vous y promener longuement mais en vous renseignant sur les horraires. C’est vraiment un endroit unique au monde et extrêmement populaire. Un conseil : faites appel à un guide car ce n’est pas sans danger. Les randonnées sur les Wadden partent d’Oosterend et de De Cocksdorp. La mer des Wadden est également une porte d’entrée aérienne pour des millions d’oiseaux migrateurs qui y font escale chaque année pour leur voyage vers l’Afrique. L’époque des migrations est un moment exceptionnel pour vous rendre à Texel.

Promenades à pied et à vélo

Piste cyclable sur l'Île de Texel
Piste cyclable sur l’Île de Texel © Myriam Thys

Les possibilités de randonnées ou de ballades ne manquent pas. Avec les champs de fleurs qui revivent au printemps, les milliers de jonquilles et de tulipes font rejaillir ces panachés de couleurs. Les prairies brumeuses, où se prélassent des chevaux au petit matin, des dunes interminables et des plages immenses et vierges … que de nature à découvrir sur cette belle île, vous verrez, vous vous y sentirez bien. De Slufter, par exemple, possède un paysage unique, qui devient violet en été et rouge en automne. Aux abords du lac De Geul, situé au sud de Texel, vous pourrez observer la plus grande colonie de spatules blanches des Pays-Bas. Elles adorent la mer des Wadden car là il n’y a pas de renards, elles n’ont de ce fait rien à craindre. Grâce à une nourriture abondante, les amateurs découvrirons ici près de 300 espèces d’oiseaux. Un régal pour les photographes.

Itinéraires cyclistes à thème

Avec son immense réseau de pistes cyclables, Texel est l’île idéale pour les balades à vélo. Quelques itinéraires thématiques n’attendent que vous : le Tasty Tour pour les gourmets afin de découvrir l’excellente cuisine de l’île. La Geheimenfietsroute pour ceux qui veulent découvrir les coins cachés de Texel. Et la Jan Wolkersfietsroute qui vous fait suivre les traces de cet important auteur hollandais, un véritable aficionado de cette île.

Tour de l'île à vélo
Tour de l’île à vélo © Myriam Thys

Ecomare: la nature à Texel en un coup d’œil

Ecomare
Ecomare © Myriam Thys

Vous y êtes accueilli par un rhinocéros laineux, un colosse qui, à une époque moins civilisée, rendait les vasières insalubres. Et il y a des créatures encore plus étranges à découvrir. Par exemple, vous découvrirez dans une petite salle sombre, une réplique de l’immense poisson St-Pierre qui s’est échoué sur Texel en 2009. Mais ce sont surtout les phoques et les marsouins qui fascinent le plus à Ecomare car ils nagent en toute décontraction dans des piscines extérieures. Vos enfants resteront collés aux vitres ! Ecomare est aussi un point de départ si vous désirez explorer le Parc national des dunes.

De Dennen, la plus ancienne forêt

Paysage intérieur de l'ïle de Texel
Paysage intérieur de l’ïle de Texel © Myriam Thys

Au XIXe siècle, un éminent habitant de Texel voulait planter des sapins dans les dunes entre De Koog et Den Hoorn, pour le bois. C’était une tâche des plus ardues étant donné la forte humidité du sol mais cela a marché. Malheureusement, le rendement n’était pas extraordinaire et cette forêt est rapidement devenue une zone de loisirs. Aujourd’hui, des arbres à feuilles caduques ont été plantés et c’est devenu une destination touristique prisée. Vous pourrez y faire de la randonnée, du VTT, de l’équitation et même de majestueux barbecues.

Le phare, un repère par excellence

Le phare, symbole de Texel
Le phare, symbole de Texel © Myriam Thys

Il a plus de 150 ans et mesure 35 m de haut. Il est particulièrement apprécié des photographes. Mais cela vaut aussi la peine, si vous êtes prêt à gravir quelques marches, de le voir de l’intérieur, ne serait-ce que pour le superbe panorama sur la mer des Wadden, particulièrement magnifique à marée basse. Et tout en atteignant le sommet, vous pourrez également visiter le mini-musée.

Le musée du naufrage et des pilleurs d’épaves Flora, l’Île au trésor n’a qu’à bien se tenir

Le musée de Jutters
Le musée de Jutters © Myriam Thys

Ces derniers ont toujours existé sur les îles de la Frise. Il fut un temps où, chaque jour, on retrouvait quelque chose d’intéressant dans ou hors de l’eau. Les pilleurs d’épaves sont les chasseurs de trésors de la mer des Wadden. Jan Uitgeest, un de ces chasseurs de trésors, a eu 80 ans cette année ; il a été pilleur d’épaves toute sa vie. Il a ouvert le premier et le plus grand musée de pilleurs d’épaves au monde. Ponçage complet d’une collection hétéroclite d’objets que les marées ont ramenés sur la plage. Certains espaces regorgent d’objets, chacun ayant sa propre histoire. Et pour les connaitre, rien de tel qu’une petite visite.

Des trésors inestimables

Vous aurez quelques difficultés à imaginer que tous ces objets soient là : d’une bouteille à la mer, aux boussoles et aux manteaux, en passant par une cargaison de chaussures Adidas ou une boîte à secrets, ils emportent tout ce que la mer leur donne. Le pillage d’épaves est un travail aventureux, à la limite de l’illégalité. En général, les autorités ferment les yeux, car les pilleurs d’épaves maintiennent la plage propre et entretenue. Flora, à de Koog, est un véritable must, car on apprend énormément sur Texel. Et l’île de la Frise en frissonne déjà.

Nos voyages relatifs à cet article

Nos locations de vacances relatives à cet article

Appartement à CARLA / B4

Limbourg

Appartement

Pièces

4 Personnes

0.00 m2

€142 / semaine

30 nuits min

Banks Mansion 4* - Sans transfert

Hollande Septentrionale

Séjour

Départ de

Départ le

àpd jours /  nuits

Estheréa 4* - Sans transfert

Hollande Septentrionale

Séjour

Départ de

Départ le

àpd jours /  nuits

Jan Luyken Hotel Amsterdam 4* - Sans transfert

Hollande Septentrionale

Séjour

Départ de

Départ le

àpd jours /  nuits

Mercure Amsterdam Centre Canal District 4* - Sans transfert

Hollande Septentrionale

Séjour

Départ de

Départ le

àpd jours /  nuits

Eden Hotel Amsterdam 4* - Sans transfert

Hollande Septentrionale

Séjour

Départ de

Départ le

àpd jours /  nuits