La Baie de Somme, un rivage d’exception

À trois heures de route de Bruxelles se trouve la Baie de Somme, l’un des vingt « Grands Sites de France ». Cette liste, dressée par le Ministère français de la Transition écologique et solidaire, reprend les plus beaux sites naturels classés de l’Hexagone.

© AS Flament

Avec son climat de type océanique à la fois frais, humide et ensoleillé, la Baie de Somme attire de nombreux touristes, promeneurs et sportifs charmés par la beauté et la quiétude des lieux.   

Située sur la façade littorale de la Picardie, dans le nord de la France, la Baie de Somme s’étend sur quelque 70 km2, formant un fer à cheval entre la pointe du Hourdel au sud et la pointe de Saint-Quentin-en-Tourmont au nord. C’est à cet endroit que la Somme, fleuve qui a donné son nom au département, se jette dans la Manche. La baie se caractérise par une immense étendue de sable et d’eau, encadrée par des marais, des prés-salés, des cordons de galets et de superbes massifs dunaires préservés. Un pays où ciel et mer ont tendance à se confondre.

 

Une multitude de paysages

Classée « Grand Site de France », la baie se distingue par une faune et une flore remarquablement préservées ainsi que par un bord de mer qui n’a pas subi les affres de la bétonisation des années 60 et 70. Elle offre du coup des paysages exceptionnels où les couleurs changent tout au long de la journée, passant du gris bleuté matinal à l’ocre de la mi-journée en passant par le rose lorsque le soleil s’apprête à se coucher. « La Baie de Somme, c’est une multitude de panoramas, qui vont des grandes plages de sable fin au nord, avec l’un des plus beaux massifs dunaires d’Europe, aux prés-salés qui marient la terre et l’eau, en passant par les plages de galets de Cayeux-sur-Mer et les falaises de craie blanche de l’on retrouve vers la Seine-Maritime. Une mosaïque de paysages sur une surface relativement ténue, à même de vous faire vivre les quatre saisons en une seule journée » explique Aurélie Wallet, de l’Agence Somme Tourisme. Des paysages qui peuvent se découvrir au travers d’une multitude d’activités accessibles à tous comme le char à voile, le cyclotourisme ou encore les balades nature accompagnées d’un guide.

© Nicolas Bryant

 

L’un des immanquables de la région est incontestablement la traversée de la baie à pied, à marée basse. L’occasion parfaite d’entrer en communion avec la nature afin de se familiariser avec la faune locale, dont les oiseaux migrateurs et les colonies de phoques font partie, ainsi qu’avec la flore du bord de mer. Pour les amoureux de nature, le Parc du Marquenterre, situé à Saint-Quentin-en-Tourmont, est l’une des plus belles réserves ornithologiques de France. Elle abrite des centaines d’espèces d’oiseaux locaux mais aussi de passage lors de leur migration.

La Baie de Somme, où l’on ne compte plus les vastes espaces dégagés, est donc une destination idéale pour celles et ceux qui cherchent à échapper à l’agitation du quotidien ainsi qu’aux multiples contraintes qui ont fait suite à la crise sanitaire.

© Stéphane Bouilland

 

À voile et à vapeur

Le programme qui vous sera proposé (et qui s’étale sur quatre jours et trois nuits) mettra bien entendu cette nature omniprésente à l’honneur : « Le séjour débute par une visite de la Maison de la Baie de Somme qui va permettre au visiteur de mieux comprendre la région, que cela soit du point de vue de son écosystème, de ses traditions ou encore de son histoire, puis on poursuivra par une visite de la cité médiévale de Saint-Valery-sur-Somme, une des stations balnéaires les plus charmantes de la baie. Le deuxième jour, nous nous rendrons au Parc ornithologique du Marquenterre, pour observer les oiseaux, puis l’après-midi, nous traverserons la baie à pied, du Crotoy à Saint-Valery-sur-Somme, accompagné d’un guide. Le retour au Crotoy se fera en train à vapeur, une balade vraiment charmante et unique en son genre ! Le troisième jour, nous nous rendrons à l’abbaye de Valloires, une fondation cistercienne du 12e siècle, qui abrite des jardins extraordinaires dessinés par Gilles Clément, puis au magnifique château de Regnière-Ecluse. Le dernier jour enfin, nous irons à Amiens où nous aurons l’occasion de visiter Notre-Dame d’Amiens, une imposante cathédrale gothique, deux fois plus grande que celle de Paris » précise Aurélie Wallet.

Magique et plurielle, la Baie de Somme a inspiré bon nombre de peintres et d’écrivains. Delacroix, Degas, Corot mais également Jules Verne, Colette ou encore Victor Hugo ont tous succombé aux charmes de la place. Nul doute que vous aussi serez séduits par cette belle région du littoral picard !

© Nicolas Bryant

CECI PEUT ÉGALEMENT VOUS INTÉRESSER