Espagne : une vague de chaleur « anormale »

Espagne : une vague de chaleur « anormale »

13/06/2022
cms

par cms

L’Espagne connaît en ce moment une vague de chaleur qui se traduit par des températures extrêmes. Le signe d’un réchauffement climatique ?

Henrique Ferreira

Cet épisode caniculaire, qui survient après le mois de mai le plus chaud depuis au moins 100 ans en Espagne, va se traduire par “des températures extrêmes a décrit à l’AFP Ruben del Campo, porte-parole de l’Aemet.

Cette chaleur extrême, à ce moment du printemps, n’est pas normale” et est due au “réchauffement climatique“, analyse Ruben del Campo. Sur les 10 derniers mois, l’Espagne a traversé quatre épisodes de températures extrêmes ! Depuis l’ère pré-industrielle, les températures ont en moyenne augmenté de 1,7 degré en Espagne (2 degrés en Europe), rappelle Ruben del Campo, qui précise que les valeurs sont non seulement plus extrêmes, mais également les épisodes de chaleur plus fréquents.

Des étés toujours plus chauds !

Et si l’Espagne a traditionnellement des étés brûlants, concède-t-il, “ils sont un peu plus chauds chaque année et de plus en plus longs: un été dure un mois de plus que dans les années 1980“, ce qui entraîne la mort de près de 1.800 personnes par an.

Outre les conséquences sanitaires, l’analyste met en garde sur les effets environnementaux, avec un risque accru de sécheresse et de difficultés d’approvisionnement en eau et une multiplication des incendies.