Cap sur l'Ardenne et Nisramont pour un séjour plus que rafraichissant

Nisramont, vous connaissez ? Encore une parenthèse enchantée à vous raconter : nous y avons passé une petite semaine loin de la foule. Les valises attendent d'être défaites... faire comme si ce n'était pas encore tout à fait fini.

Kayak sur le Lac de Nisramont © WBT - Colette Mottet Kayak sur le Lac de Nisramont

C'est un village de la commune de La Roche-en-Ardenne en province de Luxembourg avec son lac, ses beaux paysages et l'Ourthe en toile de fond. Et en ce qui nous concerne, c'est désormais un endroit plein de jolis souvenirs que nous avons adopté dès le premier jour !

 

Notre camp de base à la Roche-en-Ardenne : le Floréal

On a séjourné à la Roche-en-Ardenne et découvert le domaine de vacances Le Floréal. Notre chambre ? Un grand studio donnant directement sur le parc verdoyant. Pas le grand luxe, juste ce qu'il faut. Il suffisait de faire coulisser la baie vitrée pour que les enfants aient accès aux jardins. 
Situé à à peine 800 mètres du centre de La Roche, ce domaine propose mini golf, piscine extérieure, plaine de jeux, terrains de tennis, bowling. C'est sympa et convivial. On a tout testé ! Et puis, l'Ourthe passe juste là, au fond du parc! On s'y est jetés avec joie vu les grosses chaleurs. 

On aurait aussi pu choisir le centre de vacances Vayamundo, à Houffalize. Un complexe résolument moderne et qui offre des équipements derniers cris : plaine de jeux (intérieure et extérieure, ce qui n'est pas négligeable en Belgique!), piscine tropicale intérieure avec sauna et jacuzzi, espace bien-être, animations. Si on a choisi Le Floréal, c'est parce que je n'ai pas su résister à l'aspect « château » des lieux : vieilles pierres, tourelles, fleurs aux fenêtres. 
On est romantique ou on ne l'est pas. 

Le Camping Le Val de l'Aisne, à Blier, était encore une possibilité. Situé entre Durbuy et La Roche, il avait retenu notre attention parce que, en dehors des hébergements classiques, il proposait des logements insolites et rigolos : des tentes suspendues, des roulottes, des bulles transparentes.

© Le Floréal

 

A 65m sous terre, la fraicheur des grottes de Hotton

Allez en route ! Pendant une semaine, on a sacrément bougé. Kaléidoscope d'activités. Mais les vacances sont faites pour ça, non ? Découvrir, se promener, visiter... Et on ne s'en est pas privé ! Quand on rentre de quelque part, je demande toujours à chacun de lister les trois choses les plus chouettes que l'on ait faites. Tour d'horizon des préférences de chacun ! 
Ce que ma fille a préféré ? Les Grottes de Hotton. « Parce que ça brillait partout, comme dans le palais de la Reine des Neiges ». Il faut savoir que les Grottes sont classées Patrimoine Naturel Exceptionnel de Wallonie. Je comprends que ce soit ce que ma princesse ait retenu : des galeries gigantesques, à 65 m sous la terre, des draperies de roche superposée, des stalactites aux coloris divers et aux reflets chatoyants et puis, le grondement du torrent souterrain. Tout est féérique. Ce n'est pas pour rien que la grotte fut surnommée « Grotte des 1001 nuits » par ses découvreurs.

Dans les grottes de Hotton © FTLB - P Willemns

 

Maboge-Plage pour une baignade en rivière

Mon plus jeune fils a, quant à lui, adoré notre après-midi à Maboge-Plage. La plage ? En Ardenne ? Hé bien oui ! Le village de Maboge propose effectivement une plage, accessible gratuitement, avec zone de baignade en rivière. Mon rêveur a retenu mille choses. 
Regarder les kayaks au loin. Manger une glace les pieds dans l'eau. Poser des questions au monsieur qui pêche juste à côté. Ramasser des cailloux au bord de l'Ourthe. Jouer dans le bac à sable et à la plaine de jeux. Faire la planche dans l'eau et regarder le ciel. Tout un programme.

Maboge Plage © FTLB - P Willemns

 

Paddle sur le Lac de Nisramont

Mon aîné, lui, a surtout retenu son initiation au paddle, en duo avec son père, au Lac de Nisramont. A La Roche-en-Ardenne, on a en effet l'occasion de pratiquer ce sport très en vogue depuis quelques temps. Planches et matériel sont fournis là. Après avoir applaudi et encouragé nos sportifs, nous sommes partis découvrir le barrage de Nisramont, où la baignade est par contre interdite. 116 m de long, 16 m de haut. Impressionnant. Un site que je vous conseille si vous cherchez à combiner nature et activités.

Cours de paddle sur le Lac de Nisramont © Visitardenne.com

 

Riveo : percer à jour les secrets de la rivière et de sa biodiversité

Mon mari a, lui, eu une préférence pour Riveo, le Centre d'Interprétation de la Rivière, à Hotton. Je sais qu'il aurait aimé y passer plus de temps et qu'il a pesté de ne pouvoir visiter l'expo du moment, à cause des mesures Covid 19. Il a aimé percer à jour les secrets de la rivière et de sa biodiversité. Et puis, reconnaissons-le, le parcours est original. Bras de rivière reconstitué, aquariums de poissons d'eau douce, jardins thématiques. 

On ne s'ennuie pas. Il a d'ailleurs prolongé l'aventure en se réservant une matinée de pêche juste pour lui et en faisant un crochet par CoSMos, le conservatoire du saumon Mosan, à Erezée.

Riveo, centre d’interprétation de la rivière © famenneardenne.be

 

Randonnée autour du lac

Moi, comme toujours, ce que j'ai préféré, c'était les balades. Et surtout celle faite autour du Lac de Nisramont. Evidemment, on est loin d'avoir effectués les 15 km que compte cette randonnée réputée difficile. Mais cela n'a pas d'importance. On a longé les berges, admiré la vue, profité de l'espace. 
Encore un peu, on se serait crus au bord des lacs du Grand Nord. Magnifique ! Il paraît qu'avec un peu de chance, et davantage de silence, on peut apercevoir des castors. Dans des lieux pareils, moi, je resterais toute la journée. J'adorerais m'asseoir avec un bouquin et me fondre dans le décor. Mais c'est sans compter sur ma joyeuse tribu qui trépigne plus qu'elle ne reste en place. 

Ah oui ! Avant d'oublier ! Je vous conseille trois établissements dans lesquels on a passé du bon temps : Le Quai Son, situé en plein cœur de La Roche-en-Ardenne, sur la berge face au château. La nourriture y est délicieuse et pas trop chère. En temps normal, des concerts y sont donnés, et la musique rend le moment encore plus convivial. Le restaurant La Claire Fontaine, où on propose une carte gastronomique et une autre de petite restauration et où on mange avec vue sur un parc fleuri et un étang. Et La Command'Rie, à Hotton, où nous nous sommes arrêtés pour une collation et un verre, mais où vous pouvez prendre le temps d'un vrai repas. Là aussi, on mange au bord de l'eau...

La vallée de l'Ourthe © WBT - Joseph Jeanmart