Retour

Combien de Belges partiront en voyage cet été ?

28/06/2022

Les Belges vont-ils braver l’inflation et les quelques restrictions de voyage restantes ? Quels sont vos plans pour cet été ?

Vidar Nordli Mathisen

Le baromètre d’Europ Assistance annonce un chiffre impressionnant, vu la crise énergétique : quelque 71% des Belges ont l’intention de partir en voyage cet été (+18 points par rapport à 2021). Il s’agit du taux le plus élevé de ces dernières années, d’après l’entreprise.

Où part-il en voyage ?

La France reste la destination étrangère proche la plus favorisée des Belges (30%, -8 pts). Comme en 2021, elle est suivie de la Belgique (27%, -5 pts). L’Espagne garde la troisième place du classement (22%, +3 pts). L’Italie (11%, +1 pt) et les Pays-Bas (9%, -1 pt) complètent le top 5. Au total, 79% des futurs vacanciers interrogés resteront en Europe.

L’écologie joue-t-elle un rôle ?

Il faut aussi noter que 13% (+1 pt) des Belges déclarent que l’empreinte écologique joue un rôle crucial dans le choix de leur destination et que 52% (+2 pts) y accordent un rôle important.

Des vacances courtes ou longues ?

Plutôt longues ! Les vacances de courte et moyenne durée (jusqu’à 2 semaines) sont en légère diminution, tandis que les vacances de 3 semaines ou plus connaissent une hausse de 4 points (27%).

Les Francophones dépensent plus que les néerlandophones !

Le budget vacances moyen des Belges pour cet été (la moyenne de tous les types de compositions de ménages) augmente de 15% et se chiffre à 2.289 euros (contre 1.983 euros en 2021). Il s’élève à 2.277 euros chez les néerlandophones et à 2.301 euros chez les francophones.

Où partent-ils ?

Les séjours à l’hôtel retrouvent leur popularité d’avant la crise sanitaire (47%, +12 pts) et ce, au détriment des appartements ou locations de vacances (29%, -10 pts).

Comment partent-ils ?

La voiture reste le moyen de transport le plus populaire, mais perd de son attrait (48%, -14 pts). L’avion gagne en popularité, même s’il ne retrouve pas (encore) son niveau d’avant la crise (37%, +7 pts).