Julie nous fait découvrir Mons sous un angle joyeusement insolite !

Julie Docsterd,
16-05-2024
Julie nous emmène pour deux jours à Mons, à la découverte d’une ville audacieuse et d’un logement insolite !
mons
Visitmons - Gregory Mathelot

Mons est une ville comme on les aime. Trop petite pour se perdre ; trop grande pour s’ennuyer ! J’ai bouclé notre sac avec joie : on partait flâner deux jours dans le chef-lieu de la Province de Hainaut. Ici, les plaisirs sont aussi nombreux que variés : musées, balades, restos et boutiques permettent l’évasion. Idéal pour une pause trendy en amoureux.

Une nuit à l’Utopia

Cela faisait un moment déjà qu’on voulait expérimenter l’Utopia Resort. Au cœur du Bois des Dames, mais à une encablure seulement de la ville, ce logement insolite saura vous surprendre ! Plusieurs lodges aux univers bien spécifiques sont proposés. Nous, on avait réservé la Black Box : un cube perché à 3 mètres au-dessus du sol ! Du bois doux et des teintes noires, une salle d’eau perchée et une mezzanine ouverte sur la nature. J’ai adoré dormir là. La terrasse est un autre lieu incroyable : 12m2 pour rêver à la cime des arbres. Avant de nous pelotonner sous la couette, nous avons été manger au Masu : quelques tables seulement et une cuisine créative et moderne. Je vous conseille l’épaule de porc caramélisée au miso, salsa ail des ours, crumble de pecorino et blé au chou-fleur. Délicieux ! Un Bib Gourmand qui est fermé le week-end : pensez-y.

Utopia
Utopia

Mons, une ville audacieuse

Samedi, on a commencé notre périple par la galerie BeCraft : cette vitrine avant-gardiste, qui se situe sur le site des anciens abattoirs de Mons, met à l’honneur les métiers d’arts appliqués. J’ai craqué pour un bijou proposé par un jeune créateur : à moi les boucles d’oreilles uniques. L’Artefacto Store aussi vaut le détour : on peut le dire, c’est un vrai cabinet de curiosités moderne. On ne sait où regarder tant tout est joli et intrigant. J’ai acheté une boule à neige déjantée pour ma fille. Et un pot de fleurs à l’effigie de Frida Kahlo. Pour clore cette matinée inspirante, on a poussé la porte de boutiques folles : La Vie Moderne et Hotsocks Vintage Shop. Du pop chic, du design décalé et du vintage époustouflant !

Street Art

Après avoir grignoté des tapas dans le bar à dégustation Le Vis-à-vis, on était d’attaque pour la suite. Parapluie grand ouvert, on est partis admirer les fresques du centre-ville et des villages du Grand Mons. De nombreux artistes internationaux ont participé à ce projet monumental. Moi qui aime la couleur, j’en ai pris plein les yeux. Le parcours « L’Art habite la ville » regroupe pas moins de 60 œuvres, c’est vous dire ! Au départ de la Grand Place, on a ainsi effectué 4 km dans cet univers splendide. Coup de cœur pour la fresque d’inspiration mexicaine DUEK : je me suis sentie happée par cet oiseau bleu qui prend son envol. Envoûtant. Comme le restaurant dans lequel on a fini la journée de samedi. Origines, autre Bib Gourmand, vaut le détour : mention pour le filet de dorade royale, perle à l’ail des ours et jeunes oignons. J’en ai encore l’eau à la bouche.

mons
Frédéric Raeven

 

Mundaneum

Dimanche matin, après un petit-déjeuner d’amoureux au lit, nous nous sommes rendus au Mundaneum, espace muséal et centre d’archives incroyable. On aurait pu y passer la journée : 12 millions de fiches bibliographiques se cachent ici ! L’intérieur du musée est aussi joli que l’extérieur. On se sent portés par l’architecture et le design. On en a profité pour visiter l’exposition qui s’y tient jusqu’en décembre et fait le point sur le danger des stéréotypes véhiculés par les milliers d’images qui nous parviennent chaque jour. J’étais si absorbée que je n’ai pas senti la faim me rattraper. C’est l’estomac de mon amoureux qui nous a menés au lieu emblématique des brunchs montois : le Ginger and Rosemary. Juste parfait, ce pancake aux pommes, à la vanille et caramel.

Be Craft Visit Mons
Be Craft Visit Mons

Culture, Art et Patrimoine  

On a consacré notre dernière après-midi au CAP. Je ne voulais pas partir sans avoir vu le nouveau complexe muséal qui vient d’ouvrir en plein centre-ville. Une fresque a été pensée pour accompagner les visiteurs depuis la rue Neuve jusqu’au jardin du « Poirier beurré », qui fait le trait d’union entre les deux sites du musée. Dans ce lieu qui s’articule en 3 parties, j’ai eu un coup de cœur pour le jardin botanico-historique. Les sculptures et les végétaux, c’est mon truc ! J’ai aimé y flâner. Le Musée des Beaux-Arts et la maison des Collections sont évidemment des pépites : mille choses à découvrir. Si ça vous dit, sachez que la première grande expo du CAP est consacrée à Rodin. On est revenus au jardin : s’attabler à la guinguette était une jolie manière de finir ce week-end tendance et branché !

Coup de cœur : le Mundaneum et ses formidables trésors !

Toutes les escapades urbaines Trendy