Bouillon : 3 incontournables à visiter !

Ce n’est pas pour rien que la petite ville de Bouillon est surnommée la Perle de la Semois. Nichée dans un magnifique écrin de verdure, Bouillon attire touristes et promeneurs grâce à son cadre en-chanteur. Cette jolie petite localité est incontournable dans la vallée de la Semois, encerclée par cet affluent de la Meuse et entourée d’une couronne de forêts dont les couleurs changent au gré des saisons.

© SPRL Cernix Pierre Pauquay

Cité d’histoire et de légendes, la ville de Godefroid de Bouillon est riche de son passé millénaire avec le château-fort qui reste un témoin remarquable de sa situation stratégique au MoyenÂge. Mais Bouillon est bien plus que cela. Voici trois bonnes raisons, parmi tant d’autres, de mettre le cap sur la petite cité ardennaise !

Son château

Surplombant la Semois qui l’enserre, le château fort de Bouillon est considéré comme le plus ancien et le plus intéressant vestige de la féodalité en Belgique. Rien que ça ! Les origines des premières fortifications remonteraient au 8e siècle. Il fut immortalisé par Godefroid, chef de la première croisade (1096) et avoué du Saint Sépulcre, qui engagea le château auprès de l’archevêché de Liège pour financer son expédition en Terre Sainte. Sous les guerres de Louis XIV, de grands travaux d’aménagements seront réalisés par Vauban. Le château sera occupé militairement jusqu’en 1830. Aujourd’hui, il est apprécié chaque année par quelque 100.000 visiteurs séduits par le dédale de ses couloirs, ses immenses salles voûtées, ses points de vue sur la ville, la Semois et la forêt environnante.

Son Musée ducal

Situé au cœur de la ville, le musée ducal présente l’histoire du duché de Bouillon dans deux belles demeures bourgeoises des 17e et 18e siècles. Ses riches collections témoignent des arts et des techniques du Moyen Âge au 20e siècle. Une section du musée est entièrement consacrée aux croisades et aux États latins d’Orient, ces fiefs que les chefs croisés se départagèrent à l’extrême est de la mer Méditerranée.

Une maquette reproduit l’aspect primitif du château de Bouillon et permet d’en comprendre l’évolution architecturale.L’industrie du fer, particulièrement dynamique aux 19e et 20e siècles, se découvre aussi àtravers des centaines de pièces et un impressionnant maka, cet énorme marteau de forge.

Son Archéoscope

L’Archéoscope Godefroid de Bouillon vous propose un spectacle audiovisuel fascinant sur les pas des Croisés. Un parcours-spectacle qui rassemble le meilleur de la technologie pour vous faire revivre la Première Croisade sur les traces du Duc Godefroid de Bouillon et des milliers d’hommes qui ont pris la route pour Jérusalem. De l’impressionnante charpente aux remarquables caves voûtées, partez ensuite àla découverte des expositions de l’Archéoscope et du Couvent des Sépulcrines.

Le Bouillon City Pass, disponible à laccueil du château fort, du Musée ducal et de lArchéoscope, vous permet de découvrir ces trois attractions pour seulement 11 ! (8,5 pour les enfants)



Cliquez ici pour en savoir plus