TOP 5 des incontournables de la Côte belge

La Côte belge est synonyme de bons vieux clichés qui lui collent à la peau et qui font tout son charme.

Autant d’activités que pratiquaient déjà nos aïeuls durant leur enfance !

 

Les « magasins » de fleurs en papier

Chaque été, sur les plages du littoral belge, les enfants « vendent » des fleurs en papier crépon qu’ils ont fabriquées de leurs menues mains. On en trouve de toutes les couleurs, de toutes les formes, qu’elles soient réussies ou non. Des créations qui s’échangent généralement contre quelques coquillages.

 

Les pêcheurs de crevettes à cheval

S’ils ont tendance à se raréfier, les célèbres pêcheurs de crevettes et leurs chevaux ont été inscrits sur la liste du Patrimoine culturel immatériel de l’humanité de l’Unesco. Il est toujours possible de les voir à l’œuvre, bravant les vagues et l’eau bien fraîche de la Mer du Nord, en quête de petits crusta-cés, qu’ils soient gris ou roses. Les jours et heures de sortie des pêcheurs sont publiés sur www.lelittoral.be

 

Les glaces, les gaufres et les babeluttes

Une journée à la Côte belge n’est pas réussie si vous n’avez pas goûté aux mets très diététiques que l’on trouve tout au long du littoral. Glaces aux mille et un goûts, gaufres noyée sous la crème chantilly, babeluttes (ce long caramel aromatisé au miel ou à la cassonade) ou encore boule de Ber-lin, ce ne sont pas les occasions de vous remonter le moral qui manque, tout comme les nom-breuses terrasses ensoleillées avec vue sur le large. Les plus sages pourront opter pour une limo-nade ou une grenadine, rehaussée d’un croque-monsieur.

 

Le tram de la côte

Avec un peu d’imagination, le tram du littoral fait figure d’Orient Express belge avec vue sur mer. Indissociablement lié à la singularité de notre front de mer, il permet de profiter à pleins poumons de ce que notre côte a à offrir. Fini de chercher une place de stationnement ou d'être coincé dans la circulation, le tram est le moyen de transport idéal pour se rendre d’une station balnéaire à une autre, avec un parcours allant de La Panne à Knokke, le tout avec une vue imprenable sur la Mer du Nord. Un éventail de titres de transport permet en outre de voyager l'esprit serein jusqu'à destination.

 

La promenade en cuistax

Cuistax… un mot typiquement belge qui combine les mots ‘cuisse’ (ce vélocipède ayant tendance à les dévoiler) et ‘taxi’ qui se réfère au transport payant. Proposé avec trois ou quatre roues (voire par-fois plus), muni d’un nombre variable de sièges et de pédaliers et loué aux estivants par des exploitants spécialisés en vue d’une promenade sur la digue, le cuistax est une des activités de loisir les plus populaires de la Côte belge !

CECI PEUT ÉGALEMENT VOUS INTÉRESSER