Malte, l’île où le temps s’est arrêté

Malte, l’île où le temps s’est arrêté

D’ocre et de miel, la pierre chaude et sèche sculpte le paysage urbain avec pour seule verdure des balcons couverts peints en vert. Dans les ports, des barques de pêche bigarrées font chanter la mer plus bleue que partout ailleurs. La vie y est quiétude, rythmée par les fêtes religieuses qui jalonnent l’année entre la Semaine Sainte et les festas des saints patrons. L’occasion de goûter la vie locale dans toute sa splendeur entre processions, fanfares et feux d’artifice. Comino et Gozo, deux petites îles paradisiaques de l'archipel, viennent compléter les découvertes de ce rocher perdu en méditerranée.

11

Malte, le vaisseau de pierre et d’histoire ancré en Méditerranée

Saturée d’une multitude de maisons basses en pierre ocre, Malte surprend par la densité de son tissu urbain. C’est si vrai que l’on s’y perd rapidement car encastrés les uns dans les autres, bourgs et faubourgs s’enchaînent, s’additionnent, se soudent jusqu’à former une immense cité de pierre hérissée de clochers et de dômes majestueux qui égaient la monotonie d’un habitat trop compact.

Lire plus

Malte, une île mystique où souffle l’Esprit

La cathédrale Saint-Jean avec sa profusion de peintures, de tapisseries et de sculptures raconte mieux que les autres monuments la foi qui habitait les chevaliers de la vieille aristocratie.

Lire plus

La mer qui cerne Malte et sa couleur bleue si particulière

A La Valette, quand vient l’heure de dîner, la vie semble se poser, se mettre en congé jusque plus tard dans l’après-midi. Les commerces ferment leurs portes, les étals de marchés se replient, les rues se vident. Il y fait si calme qu’on peut entendre le clapotis des vagues monter du port.

Lire plus